5 conseils pour choisir sa niche pour chien

A l’heure de vous porter acquéreur d’un abri pour votre toutou adoré, vous êtes en proie au doute : quelle taille de niche faut-il choisir? quel type de matériau privilégier? Vous trouverez ci-dessous cinq précieux conseils qui vous aideront à correctement faire votre choix.

La taille de la niche

Il s’agit d’un élément d’importance qui dépend bien évidemment de la taille de votre chien, car il doit pouvoir s’y sentir à l’aise, se retourner sur lui-même sans gêne. Néanmoins, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, il n’est pas bon que cette surface soit trop grande car elle sera exclusivement chauffée par la chaleur corporelle de votre animal. Donc niche adaptée à la taille de son occupant, spacieuse, mais pas trop.

Le matériau

Le choix du matériau de la niche dépend essentiellement de la région où vous vivez. Si le climat y est tempéré, vous pouvez opter pour une niche en PVC. Son principal atout est d’être aisément lavable en utilisant un puissant jet d’eau par exemple. Par contre, si vous habitez une région aux températures extrêmes froides ou chaudes, votre toutou ne sera pas content car il grelottera ou suffoquera, le PVC étant peu isolant.

L’autre choix possible est le bois qui est bien isolant et qui est ainsi une excellente protection contre tous les types d’intempéries. Il vaut mieux privilégier un bois épais qui conservera mieux la chaleur intérieure de la niche, même si celle-ci s’avérera plus lourde à transporter. L’entretien de ce matériau sera un peu plus élaboré que celui du PVC, puisqu’il faudra l’enduire tous les ans d’un produit protecteur.

Le toit

Le toit classique est le toit en pente, mais ce n’est pas le plus pratique en terme de nettoyage. Sur ce plan, le toit plat qui est amovible est plutôt conseillé, d’autant que les chiens peuvent s’y reposer pour trouver un peu de fraîcheur.

La porte

Ce ne doit pas être un détail à négliger, notamment l’hiver afin de sauvegarder la chaleur intérieure. Pour ne pas que vous soyez obligé de vous déplacer constamment, optez pour une porte à battants que votre protégé pourra pousser lui-même. L’été vous pourrez la retirer.

La hauteur de la niche

Mieux vaudrait qu’elle ne soit pas directement posée au sol pour une meilleure isolation, mais évidemment pas trop haut afin que toutou ne soit pas obligé de faire de gros efforts.

Il est important de noter qu’un petit chien, ou qu’un chien de compagnie ne peut pas dormir en extérieur, même dans une niche aussi confortable soit-elle. Si vous souhaitez qu’il ait son petit coin pour lui, il convient de le placer en intérieur.

A ne surtout pas négliger non plus : l’emplacement de la niche extérieure doit être également bien pensé : à l’abri du vent et orienté vers le sud l’hiver, à l’ombre l’été.

Evitez les emplacements bruyants, n’oubliez pas que votre animal préféré a aussi besoin de se ressourcer au calme.

Enfin, si votre chien est destiné à monter la garde, il faut bien entendu que l’emplacement de son lieu d’observation soit à un endroit stratégique pour qu’il puisse surveiller tout l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *